Association AFH

Festival du haïku francophone
Lyon, Octobre 2010


Des photos du festival


Quelques documents du festival

Parcours du parc de la Tête d'or

Tournoi de kukaï

Renku du samedi

Et vogue le navire !

Haiku du festival par Danyel Borner

Exposition de haïga de Ion Codrescu

Programme du festival


   
Image festival Lyon


Quelques haïkus du festival
  

Ta soupe est sans goût
tes roses n’ont plus d’odeur
tu auras cent ans 
                                      
                    Georges Friedenkraft
 
 
Abeille ! Abeille !
quand on les appelle
elles ne viennent pas
                                      
                    Jean Antonini
 
 
Pleine lune fauve
si seule à la contempler
dans ce grand ciel mauve 
                              
                    Diane Descôteaux
 
 
Petit château
petits seaux petites bouées
grandes vacances
                                          
                    Hélène Massip
 
   
La vigne du coteau
s’enivre en septembre
ma tête tourne 
                                              
                    Brigitte Briatte
 
 
En ton absence
dans mes nuits sans sommeil
les feuilles se fanent
                                     
                    Janick Belleau
 
 
Bourrasque d’automne
qui me souffle dans le dos
petit chêne nu
 
tes habits sont à tes pieds
et tes fruits sur le bitume
                                                                     
                    Claude Beucher
 
 
Dans une lettre
entre les mots la trace
des secrets du cœur 

                    Martine Gonfalone
 
 
Plénitude d’été
vider la casserole de soupe
de haricots verts 
                                         
                    Jean-Claude César
 
 
bien mûrs les raisins
sur le pressoir – en cadence
pied à pied 
                                                  
                    Eliane Béguet
 
 
les barques groupées
s’entrechoquent au fil de l’eau
un cygne glisse
 
                    Emmanuelle Béguet
 
 
Quelques gouttes d’eau
sur la rose épanouie
averse-baiser
                                              
                    Anne-Pascale Hinze
 
 
Au pied de la digue
l’odeur forte du varech
quelle chaleur ! 
 
                    Danièle Duteil
 
 
Là-bas une voile
s’évanouit derrière le phare
rendez-vous manqué
                                         
                    Michel Duteil
 
Serpent gris-vert
tourbillons glauques à chaque pont
le Rhône ou la Saône ?
Danyel Borner
 
premières chaleurs
j’essaie de dénombrer
les taches de rousseur
                                                                       
                    Eric Hellal
 
cet être complexe
fragile et vivant – il l’aime
l’usine    
                                                           
                    isabel Asúnsolo
 

pleure la fontaine
sous la paupière de mousse
son ange érodé  
                                           
                    Françoise Lonquety
 
 
Odorant tapis
de pétales roses et blancs
sous les tricycles 
                                             
                     Brigitte Pellat
 
 
Sur l’étang
une peau de feuilles
l’hiver est proche
                                          
                    Vincent Hoarau
 
 
Saule pleureur
dansant dans le vent
la ronde des souvenirs 
                                  
                    Josette Pellet
 
 
Bruits en terrasse
comment parler de tanka
sous le verbe haut ?
                                        
                    Patrick Simon
 
 
Journée d’été
même l’ombre de l’escargot
s’allonge 
                                                         
                    Lydia Padellec  
 
 
au centre
l’argiope
patiente 
                                                              
                    Philippe Quinta
 

Plage inconnue
cherchant un galet allongé
en trouver un rond
                                         
                    Meriem Fresson
 
 
Anniversaire de mariage
attirée par la plus belle bougie
une mite
                                                          
                    Ion Codrescu

 
Les oies sauvages ont dévié leur vol
le ciel aussi
a ses raccourcis
                                                
                     Thierry Cazals
 
 
Lumière du soir
sur la campagne endormie
vagabondent les lucioles
                                
                    Philippe Bréham
 
 
Aucun nuage
sur la route
de l’hirondelle 
                                               
                     Valérie Rivoallon
 

Napalm sur la peau
à la une des journaux
la fillette court 
                                             
                    Clara Delhaye
 

nuées gris souris
au lointain nulle éclaircie
seule la grenouille rit
                                        
                    Martine Guilloux
 

toute petite fenêtre
qui ouvre au monde essentiel
elle saisit la vie 
                                               
                    Francis Kretz

 
Nuit d’insomnie
par la fenêtre ouverte
la pluie et moi causons                   

                    Corinne Pourtau
 
   
Tambours tonitruants
là à l’orée de l’orage
une mouche seule, dansant                        

                    Sam Cannarozzi
 
 
Toute cette lumière
irradiant le cimetière
chrysanthème                                            

                    Patrick Chomier
 
 
Quand dans l’océan
le soleil montgolfière
très rouge se noie                       

                    Christian Guyon de Chemilly
 
 
Collines verdoyantes
paysage intime
rêver le temps                                       

                    Maïe Fel
 
 
Le reflet du chat
sur la porte de la nuit
étonne le jour                                      

                    Francine Caron
 
 
Vent   pluie battante
canettes dans les herbes folles
Heineken    offre spéciale                    

                    Richard Bateman
 

Sous le tchador
Son regard
Incandescent                                      

                    Rahmatou Sangotte